1% paysage

Le projet de mise aux normes environnementales de la N10 sous la forme de l’A63 autoroute des landes a été l’occasion de mettre en place un programme de développement durable local « 1% paysage et développement ».

Le « 1% paysage et développement » est une politique d’incitation originale initiée par l’État et fondée sur un partenariat avec l’ensemble des acteurs socio-économiques et collectivités riveraines, qui vise à financer des projets locaux d’aménagement paysager et de développement le long de nouveaux itinéraires autoroutiers.

Autour de l’A63 autoroute des landes, le programme « 1% paysage » a été défini autour des objectifs suivants :

  • Tirer le meilleur parti de l’investissement exceptionnel réalisé en faisant de la valorisation des paysages un facteur de développement économique et touristique des territoires traversés.
  • Soutenir financièrement des projets d’initiative locale en faisant de la valorisation des paysages traversés un facteur de développement économique, touristique et culturel.

Il est mis en œuvre grâce à :

  • Une démarche partenariale entre l’État, les collectivités et le concessionnaire
  • L’attribution de subvention pour des études et des actions d’initiative locale avec une enveloppe de 3 M€ au total

Il concerne le territoire se situant :

  • Dans une aire de « covisibilité » stricte : territoires ou parties de territoire traversés par l’infrastructure, visibles de celle-ci ou desquels une partie de l’infrastructure est visible.
  • Ou dans une aire d’éligibilité : totalité du territoire de chacune des 17 communes interceptées par l’aire de covisibilité stricte et de 4 communes ayant un développement étroitement lié à l’A63.

Le programme est précisé dans une « charte » locale.

Les objectifs de la charte sont les suivants :

1- Maitriser et harmoniser les dynamiques urbaines liées à l’A63 : principalement autour des ZAE, des aires de covoiturage, des pistes cyclables et des liaisons transversales de l’A63.

2- Améliorer la qualité urbaine à l’échelle locale : les secteurs clés sont les entrées de bourgs, l’ancienne RN10 et les centres-bourgs.

3- Préserver les espaces naturels et renforcer l’attractivité touristique : les pôles touristiques naturels (par exemple : la Leyre), les chemins de Compostelle, les chemins de randonnée.

Pour télécharger le dossier d’axe : cliquez ici.

Les communes concernées sont les suivantes :