Les tarifs PL : fonctionnement

L’A63 autoroute des landes est une voie dont certains usages sont soumis à péage. Le dispositif de péage est constitué de deux barrières (Castets au sud et Saugnac-et-Muret au nord) pour douze entrées / sorties, laissant ainsi la possibilité de multiples trajets locaux gratuits.

Toutes les infrastructures ont un coût mais celui-ci peut être pris en charge par le contribuable au travers de l’impôt ou par l’utilisateur au travers d’un péage. Alors que l’impôt met à contribution des foyers qui n’utilisent pas ou très peu les autoroutes, le péage permet de mieux faire participer les véhicules non résidents aux charges d’entretien et de développement du réseau. Ce raisonnement est particulièrement adapté à l’A63 autoroute des landes dont les services bénéficient de manière très importante aux grands échanges entre la péninsule ibérique et le nord de l’Europe.

Le péage couvre trois charges distinctes :

  • Les coûts d’entretien et de maintenance de l’autoroute, comprenant non seulement la maintenance de l’autoroute, mais aussi l’entretien des abords, des ouvrages hydrauliques ou environnementaux, ou encore la propreté des aires.
  • Le coût du remboursement de la dette d’Atlandes, correspondant au financement des travaux de construction mais aussi de la contribution de 400 M€ pour le développement des infrastructures de transport.
    Pour en savoir plus sur l’organisation d’Atlandes et ses actionnaires : cliquez ici.
  • Les charges liées aux impôts et taxes, notamment la redevance domaniale versée à l’Etat.

Les tarifs sont encadrés par le contrat de concession (article 25).
Pour en savoir plus sur le contrat de concession : cliquez ici.

Il sont fixés par arrêté ministériel :voir l'arrêté 2017.

Ils évoluent en fonction d’indices des prix et de la fiscalité.